Nos conseils pour apprendre à jardiner

Photo Nos conseils pour apprendre à jardiner

L'initiation au jardinage n'est pas chose facile. Cela demande en effet des connaissances pointues dans le domaine et dans les diverses techniques de plantation. Quels sont alors les bons conseils pour apprendre à jardiner ?

L'apprentissage théorique

Lire des ouvrages
La littérature concernant le jardinage regorge d'informations utiles pour les débutants. Certains livres inscrivent en effet des thématiques précises sur les techniques faciles et performantes en jardinage. D'autres ouvrages expliquent les caractéristiques des légumes du potager, des fruits et des fleurs. Ainsi, les ouvrages sur le jardinage englobent l'art de planter. Évidemment, les livres incluent le type d'arbre, la taille, les pratiques de plantation, les produits phytosanitaires, les outils indispensables…

Suivre des cours
Aujourd'hui, une multitude de centres de formation proposent des cours théoriques et pratiques pour s'initier au jardinage. Ces initiations sont de plus ouvertes au grand public. D'ailleurs, ces apprentissages se déclinent en ateliers organisés par des associations ou des acteurs du secteur, des études, des stages, des réseaux de réinsertion, des cours par correspondance, des établissements... Par ailleurs, certains centres de formation sont reconnus par l'État (BEP horticole ou paysagiste, CAP).

Consulter Internet
Internet constitue un excellent moyen pour se former au jardinage. De plus, la majorité des plateformes offrent des cours d'initiation ou de perfectionnement. Les débutants ont de surcroît la possibilité de sélectionner leur thématique, de visionner gratuitement des vidéos pratiques et de consulter une multitude de sites de conseils et d'apprentissage. Les applications sont également à disposition des internautes pour bénéficier de conseils pratiques et des astuces de jardinage.

La pratique

Le budget
En pratique, le jardinage nécessite bon nombre d'investissements rien que pour les plantes, les graines et les matériels. Outre ces éléments indispensables, les travaux de terrassement, la construction de murets et d'allée ainsi que de bassin sont tout aussi chers. Par conséquent, l'initiation au jardinage réclame un budget considérable (pour les prestations, les matériels, la main d'œuvre…). De plus, il est capital d'épargner annuellement une somme pour les plantes et les autres graines.

Estimer les capacités personnelles
L'apprentissage demande du temps et de la patience. Ainsi, il est important de dépenser du temps et de l'énergie dans l'ouvrage. D'ailleurs, la passion nait à mesure que le débutant s'acharne dans son apprentissage. Il est également primordial d'évaluer ses propres capacités. Certains travaux demandent une force plutôt physique, à moins de confier la tâche à un professionnel. C'est en effet le cas du bêchage et du terrassement. Néanmoins, les conseils d'un spécialiste sont indispensables pour débuter dans le domaine.

Commencer à jardiner
Pour débuter, il faut se consacrer à de petites tâches, en l'occurrence, les petits massifs et les micropotagers. Par ailleurs, connaître les propriétés (besoins, emplacements, contraintes, entretien, alimentation, maladie…) de certaines plantes est primordial pour bien commencer. L'apprentissage continue ensuite par la plantation proprement dite. À ce stade, quelques fiches pratiques sont de mise pour accompagner le jardinier novice. La pratique se poursuit avec le semis, le rempotage, la taille et finalement la récolte.